Testament de M. l’Abbé CLAVEY

(Paragraphe fixant le sort de la chapelle après sa mort)

C’est le 10 novembre 1863, alors qu’il était curé de Réchésy, que l’abbé Richard CLAVEY rédigea son testament *

Un paragraphe était consacré à la chapelle de Bellefontaine, pour laquelle il faisait les conditions de transfert à ses héritiers après sa mort :

« J’ai encore une réserve à faire et ma volonté à manifester en ce qui concerne la chapelle de Bellefontaine ou Brouderie située sur le ban de Bréchaumont, chapelle dont je suis le propriétaire et que j’ai fait restaurer il y a quelques temps.


Cette chapelle ne pourra être vendue par mes héritiers et leurs descendants.


Elle restera indivise, elle sera toujours ouverte au public pour qu’il puisse y aller à volonté … et prier la bienheureuse Vierge Marie en qui j’ai une grand confiance et qui je l’espère m’obtiendra grâce et miséricorde auprès du Trône du Souverain Juge.


Que si quelqu’un de mes héritiers ou de leurs enfants ou de leurs petits-enfants s’avisait de faire vendre cette chapelle qui est un pèlerinage assez fréquenté, je veux et je décide qu’il n’ait plus aucun droit sur cette chapelle qui doit nécessairement demeurer la propriété commune des descendants de mon père Richard CLAVEY.


Toutefois si une congrégation religieuse, un ordre approuvé par l’Eglise voulait établir un couvent auprès de ladite chapelle pour desservir ce pèlerinage, mon intention expresse et bien réfléchie est que mes héritiers donnent cette chapelle à cette congrégation religieuse ainsi que le pré et le champ que changés à mon frère François CLAVEY.


Mes héritiez dans ce cas feraient cession de ladite chapelle et des terrains environnants dont je suis le propriétaire à un des membres de la congrégation religieuse sans rien exiger de cet ordre religieux pour cette cession ou vente sinon que cette congrégation paie les droits de cession ou vente au gouvernement et prie pour les membres vivants et morts de notre famille et même dise au moins 2 ou 3 messes annuellement.


Dieu veuille que mon souhait d’avoir des religieuses pour desservir le pèlerinage assez célèbre de la Belle Fontaine se réalise ! »

Le 25 août 1864, l’abbé CLAVEY rajoute un paragraphe supplémentaire au sujet de la chapelle (en guise de codicille en quelque sorte) :

« De plus, je charge l’abbé Henri MARION mon neveu de faire les démarches nécessaires pour donner ma chapelle de Brouderie avec les propriété qui l’avoisinent soit à une congrégation religieuse, soit à M. FALLER, curé de Saint-Cosme et de Bellemagny s’il fait élever comme il l’a fait entendre, un orphelinat près de ma chapelle à condition toutefois que les enfants qui seront élevés dans cet orphelinat prieront pour les membres vivants et morts de notre famille et que l’aumônier ou le prêtre chargé de diriger cet établissement dira chaque année quelques messes ».

* Bien entendu, ce testament comportait la description détaillée de tous les biens et montants qu’il léguait à sa famille et à divers organismes : fabriques de l’église de Levoncourt, Reppe, Réchésy, Lachapelle-sous-Rougemont, aux pauvres de Reppe, de Levoncourt et de Réchésy, pour les missionnaires qui travaillent à la conversion des « sauvages » et des « pays de l’Orient ».

** Les voeux de voir s’installer près de la chapelle un couvent ou un orphelinat ne furent jamais réalisés.

Accès direct
aux chapitres
abbé_clavey_date_inconnue.jpg

Généalogie de la famille CLAVEY

Henri CLAVEY

décédé en 1798

époux de Marguerite MONNIER

décédée en 1808

Richard CLAVEY

( 1765 - 1830 ) de Petite Fontaine

époux de Geneviève JANTET

de Reppe

François RICHARD

( 1802 - 1804 )

 

RICHARD

( 1804 - 1872 )

Curé

Marguerite

( 1786 - 1811 )

 

François

( 1808 - 1884 )

Epoux Marie RICHARDOT 

Plusieurs

enfants

Célestin

( 1810 - 1863 )

Epoux Clémence ZURLINDEN 

Oscar

( 1841 - 1862 )

Mort en Indochine

Charles

( 1812 - 1882 )

Epoux Joséphine FELTIN

Tuilerie Foussemagne 

Geneviève

( 1814 - 1884 )

Epouse François MARION

Frère de Henri MARION

Prêtre 

Plusieurs

enfants

dont Charles

Jésuite